Dans quelle mesure un traducteur doit-il vraiment être créatif ?

Services de traduction créative

Le métier de traducteur n’est pas directement associé à un métier à proprement parler « créatif ». Pourtant, le processus de traduction nécessite sans conteste sa part de créativité, notamment en ce qui concerne certains types de contenus.

 

Quand est-ce qu’une traduction est-elle créative ?

Certaines traductions, notamment dans le secteur juridique, financier, médical ou scientifique, exigent beaucoup de rigueur et une grande précision. En effet, au moment d’effectuer ce type de traduction, le traducteur doit avant tout se soucier de transcrire les informations, les terminologies et les nuances de langage de la façon la plus fiable possible. Ici, il n’y a pas vraiment de place pour la créativité, et peu de libertés sont permises.

D'autres types de contenus vont, au contraire, permettre, voire nécessiter une grande part de créativité. C’est notamment le cas des contenus marketing et publicitaires. En effet, le traducteur doit avoir un sens créatif aiguisé pour trouver des équivalences en termes d’accroche, de slogan, de titre, de jeux de mots…

De même, dans la traduction d’œuvres littéraires (romans, poèmes…), ou de chansons, la créativité est au centre du processus de traduction qui doit retranscrire des émotions, des ressentis... Dans ces cas de figure, le traducteur professionnel sera en effet amené à chercher des équivalences de langage, en prenant en compte la culture et l’audience du pays de la langue cible. Enfin, la traduction de jeux vidéo, de médias sociaux, ou encore de sous-titres et doublages de films ou de séries implique aussi une grande part de créativité.

 

La créativité : une qualité indispensable chez un traducteur

L’objectif final reste évidemment de retranscrire avec le plus d’authenticité possible le texte d’origine. Mais une certaine liberté créatrice est parfois nécessaire pour des textes qui impliquent une grande adaptation culturelle et linguistique.

La créativité est donc finalement intrinsèque au métier de traducteur, mais sera plus ou moins importante en fonction du type de traduction.

Quoi qu’il en soit, un traducteur doit donc posséder un certain sens créatif, car la part de création, d’improvisation et d’adaptation est inhérente au processus de traduction, et indispensable pour fournir un contenu final qui ne laisse pas transparaître la phase de traduction.

 

Ce qu’il faut savoir sur la créativité en traduction

  • Le niveau de créativité en traduction dépend du type de contenus à traduire.
  • Les contenus publicitaires, marketing ou littéraires nécessitent une grande part de créativité.
  • Un traducteur se doit d’être créatif pour fournir un contenu final authentique, comme s’il avait été écrit directement dans la langue source, sans phase de traduction préalable.

 

Ajouter un nouveau commentaire