Les langues étrangères, un gros atout pour le service achats

Les langues étrangères, un gros atout pour le service achats

Élargir ses contacts et économiser de l'argent grâce aux langues étrangères

La majorité des entreprises européennes a des contacts, au moins épisodiques, à l'étranger. Il s'agit souvent de producteurs de matières premières, de fournisseurs ou de transporteurs ayant leur siège à l'étranger, mais qui contribuent à la réussite de l'entreprise. S'il est vrai que l'import/export utilise essentiellement l'anglais, avoir dans ses rangs des collaborateurs parlant différentes langues constitue un atout non négligeable à l'heure de la mondialisation des affaires. Mais si une entreprise ne peut recruter des collaborateurs polyglottes pour des raisons de rentabilité, par exemple, faire appel à une agence de traduction pouvant traiter plusieurs langues peut être une bonne solution.

 

Dix semaines de cours à plein temps au minimum

En fonction de la complexité de la langue et de ses connaissances, un adulte a besoin de huit à dix semaines à temps plein pour apprendre une langue européenne, à compléter par de la pratique.

Ces dernières années, l'e-apprentissage des langues étrangères a par ailleurs connu un fort développement. De nombreuses applications permettent désormais à un collaborateur d'approfondir ses connaissances sur son smartphone, sa tablette ou son ordinateur portable, y compris pendant son temps de loisirs. Parfois, elles comprennent même des cours avec des locuteurs natifs par vidéoconférence. Par rapport à un cours classique en face-à-face, cette méthode est beaucoup plus flexible, mais suppose aussi beaucoup d'autodiscipline de la part de l'apprenant.

 

Investir dans les langues étrangères, c'est profiter de l'internationalité

Avoir au sein de son entreprise des personnes qualifiées dans d'autres langues étrangères que l'anglais représente des économies potentielles et des possibilités de gagner de nouveaux marchés. L'apprentissage et l'entretien des langues étrangères étant à la fois chronophage et assez gourmand en investissements, il se justifie surtout dans des entreprises qui souhaitent pénétrer un marché précis ou qui y sont déjà implantées.

 

En résumé :

  • L'anglais comme langue de travail est incontournable.
  • L'apprentissage des langues étrangères est particulièrement profitable aux petites entreprises.
  • L'anglais, le russe, le français, l'espagnol, le chinois et l'arabe sont les principales langues utilisées dans les échanges commerciaux.
  • L'apprentissage d'une langue nécessite au minimum 10 semaines à temps plein ou 3 ans à temps partiel.
  • Toute langue doit être pratiquée plusieurs heures par semaine.