Le coronavirus, une opportunité pour le commerce numérique et traditionnel

Le coronavirus, une opportunité pour le commerce numérique et traditionnel

Le printemps 2020 a vu l'arrivée du virus corona en Europe, et avec lui la transformation de notre quotidien avec un impact durable sur nos modes de consommation. Dès les premières restrictions, les achats en ligne ont enregistré une nette progression, obligeant les commerçants et les prestataires de services à s'adapter à long terme.

La fermeture des magasins pendant le confinement a eu des conséquences immédiates sur le commerce de détail, qui a vu son chiffre d'affaires s'effondrer et son modèle commercial cesser de fonctionner du jour au lendemain. Aujourd'hui, la plupart des restrictions ont été levées ou du moins fortement assouplies, mais suite au corona, notre vie quotidienne ne sera plus comme avant. Quel sera l'impact sur le commerce ? Comment les consommateurs vont-ils modifier leur comportement ? Et quelles opportunités cette crise offrira-t-elle au commerce ?

 

Le confinement a modifié durablement la façon de consommer

Les crises mondiales comme les pandémies ne modifient pas les comportements uniquement de façon temporaire. Le comportement d'achat s'adapte aux nouvelles conditions, et différentes études et demandes auprès des magasins montrent déjà dans quelle direction les préférences des clients évoluent. Le commerce en ligne a enregistré une augmentation sensible des commandes, notamment dans les zones rurales, grâce aux mesures de distanciation sociale. Toutefois, tous les secteurs n'en sortent pas gagnants, même si certains ont nettement tiré leur épingle du jeu. Les cinq groupes de produits les plus recherchés sur la toile sont les suivants :

  • Nourriture et boissons
  • Produits pour enfants
  • Articles pour la maison et le jardin
  • Électronique
  • Automobile et accessoires

Le comportement des consommateurs européens en matière d'achat d'avant le corona ne reviendra pas avant longtemps, de sorte que commerce traditionnel comme l'e-commerce international vont devoir revoir leurs stratégies actuelles, leur concept n'étant plus viable.

 

Le corona fait accélérer les solutions numériques

La vente au détail connaît depuis des années des changements dus à Internet. De plus en plus de clients passent du commerce traditionnel aux boutiques en ligne, où il est facile de commander d'un clic depuis son canapé au lieu de prendre sa voiture pour se rendre en ville. Le coronavirus a considérablement accéléré ce développement, et les ventes en ligne devraient augmenter beaucoup plus rapidement que prévu dans les années à venir. De nombreux clients vont conserver ces nouvelles habitudes, car ceux qui ont été contraints de passer au commerce en ligne durant le confinement ont appris à apprécier ces nouvelles possibilités. Le commerce hors ligne devrait voir la numérisation comme une chance de développer des services et en ce qui concerne le commerce en ligne, des solutions multilingues avec l'achat express et les modules complémentaires facilitent et accélèrent encore l'achat en cliquant.

 

L'expérience d'achat est décisive pour le succès

Avant le coronavirus, le commerce de détail devait lutter contre la numérisation en transformant un achat nécessaire en expérience de shopping afin d'attirer les clients dans les magasins. En quelques années, les boutiques du centre-ville ont été repensées pour devenir une activité de loisir aujourd'hui menacée par l'obligation du port du masque et de la distanciation sociale. Des études montrent que seule la moitié des consommateurs souhaite retourner dans les magasins à la suite du coronavirus. Toutefois, les boutiques en ligne nationales et internationales sont également confrontées à des défis, car face à la pression concurrentielle, les consommateurs exigent également une expérience d'achat sur le web. Une boutique en ligne doit donc désormais proposer une navigation facile et pratique. Les plus audacieux génèrent de la réalité augmentée avec des modèles 3D et se créent de nouvelles opportunités de croissance sur le marché international grâce à des traductions de descriptions de produits et de contenus de pages Web à la lecture fluide.

Mais les attentes des clients évoluent aussi, et nombreux sont les consommateurs qui souhaitent aujourd'hui une double expérience d'achat. Les boutiques en ligne offrant également des espaces de vente physiques sont en plein essor et pour les commerçants, ce système apporte de nombreux avantages. Des articles supportant mal le transport peuvent être proposés en boutique, et l'existence d'un magasin physique instaure la confiance pour acheter chez ce marchand en ligne. Côté modalités de paiement, les magasins physiques doivent offrir les mêmes possibilités que les boutiques en facilitant les retours flexibles, ou encore en proposant des moyens de paiement dématérialisé et des services Click & Collect. Beaucoup de commerçants ne sont pas encore prêts pour cette étape indispensable, et le paiement par portable a du mal à faire son entrée dans les magasins physiques. Cependant, l'avenir appartient probablement à ceux qui sauront séduire les clients en et hors ligne avec des marques accessibles à l'échelle mondiale.

 

Ajouter un nouveau commentaire