Traductions professionnelles du français vers l’anglais

Au sein de notre bureau de traduction, nous vous offrons la possibilité de faire réaliser des traductions professionnelles du français vers l’anglais et inversement.

C’est ainsi qu’une présence multilingue sur Internet est essentielle pour les entreprises qui souhaitent intervenir dans différents domaines de diffusion, voire au niveau international en recourant à une traduction professionnelle précise de la teneur de leurs sites Internet. Cela n’élargit pas seulement le rayon d’action des entreprises et des institutions, mais augmente aussi durablement leur efficience et leur réputation.

Traducteur Traductions AnglaisS’agissant de traductions non assermentées, de contrats ou de communiqués de presse, par exemple, nous vous proposons, hormis les traductions du français vers l’anglais, les combinaisons de langues suivantes :

  • Espagnol <> Anglais
  • Russe <> Anglais
  • Italien <> Anglais
  • Allemand <> Anglais
  • Et bien d’autres combinaisons de langues

 

N'hésitez pas à nous contacter au moyen du formulaire en ligne pour obtenir un tarif gratuitement et sans engagement.

 

L’anglais étant la principale langue dans de nombreux états et étant tout au moins largement répandu dans la plupart des pays du monde et faisant, par conséquence, office de référence dans le domaine de la communication (dont il résulte une multiplicité vivante en matière de  terminologie (spécialisée) et d’idiomatique), nous traduisons fréquemment, en notre qualité d’agence intervenant au niveau international, en :

  • Anglais britannique (BE)
  • Anglais américain (AE)
  • Anglais irlandais 
  • Anglais canadien (CE) et  anglais australien/néo-zélandais

 

On désigne par „anglais britannique“ la langue standard des territoires des îles britanniques qui font partie du Royaume-Uni. L’anglais britannique désigné sous le nom de British Standard English est originaire de ces territoires et est largement répandu sous cette forme tout autour du monde en tant que „Commonwealth English“ assorti de divergences respectivement tendancielles (Afrique, Proche Orient, Asie du Sud, Asie du Sud-Est, Australie, Nouvelle Zélande, Océanie…)

On désigne par  „anglais américain“ l’anglais canadien ainsi que les dialectes d’Amérique du Nord et leur forme standard pratiquée dans les institutions, les collectivités et les médias.  S’il est vrai que l’anglais américain tire son origine de l’anglais britannique, ce sont actuellement près de 300 millions de personnes qui, essentiellement dans le „Nouveau Monde“, utilisent logiquement l’anglais américain qui depuis le milieu du XVIe siècle a connu une évolution de plus en plus indépendante de la „couronne“ en tant que langue maternelle.

Bien que toutes les variantes d’anglais fassent partie d’une seule et même langue, il existe cependant des différences importantes dans le vocabulaire courant. C’est ainsi qu’en anglais britannique le mot Football correspond au mot français Football. En revanche, il est connu sous la dénomination „soccer en anglais américain et le terme „American Football“ désigne un sport totalement différent. Lorsqu’un anglais parle de l’automne, il utilise le mot „autumn, alors que l’Américain parle de „fall“. Lorsqu’un habitant du Royaume-Uni utilise un „lift“, l’Américain qui utilise le même moyen de transport le désigne par „elevator“ (ascenseur). Même en dehors des espaces linguistiques non anglais, le lift britannique  s’est globalement imposé en tant que lexème, bien que l’anglais américain soit prépondérant dans les régions non anglophones à l’origine, notamment dans les domaines de la politique, des sciences, de la technologie, de l’économie, du marketing et de la culture.