La traduction des sites de commerce électronique

La commercialisation des produits et services a connu un virage à 180 degrés avec l’arrivée d’Internet et des nouvelles technologies.

La traduction des sites de commerce électroniqueUn changement qui porte un nom, l’e-commerce, dont on observe également des variations (e-commerce, commerce en ligne, commerce électronique, boutique en ligne, e-shop) qui a entraîné un nombre sans cesse croissant d’entreprises à opter pour le développement de sites de commerce électronique, ainsi que d’entrepreneurs qui se tournent vers ce support pour débuter leur activité. La mode, la beauté et la technologie sont les secteurs qui ont exercé la plus forte influence sur l’e-commerce au niveau mondial même si d’autres catégories recueillent aujourd’hui les fruits de cette démarche.

Le commerce électronique apparaît donc comme un puissant outil commercial pouvant être mis en œuvre au travers de dispositifs traditionnels comme c’est le cas des ordinateurs personnels et des tablettes ou encore de dispositifs mobiles, on parle alors de mobile commerce.

Cependant, les deux types de dispositifs fonctionnent de manière différente vis-à-vis des consommateurs, à savoir que ceux-ci utilisent les dispositifs mobiles pour faire des recherches et comparer des produits tandis que les appareils de bureau conservent leur hégémonie au moment de réaliser les achats.

Néanmoins, qu’il s’agisse d’appareils de bureau ou de dispositifs mobiles, les chefs d’entreprise qui optent pour le développement de sites de commerce électronique doivent garder à l’esprit une série d’éléments afin que ceux-ci soient le plus professionnel possible et offrent surtout une bonne navigabilité de manière à ce que les utilisateurs soient conscients de la qualité de ces sites et ne s’orientent pas sur ceux de la concurrence.

A cet effet, il est indispensable que les sites de commerce électronique développent un catalogue de produits professionnel dans lequel apparaîtront de manière ordonnée tous leurs produits, dûment expliqués et comportant les annotations pertinentes. Par ailleurs, ceux-ci doivent indiquer le prix et, lorsque ce sera possible, on le convertira dans plusieurs monnaies.

En parallèle, la traduction de sites Web de commerce électronique doit soigner les images qui y sont insérées car au travers des langages de programmation (CMS libre d’utilisation ou réalisés en PHP, HTML, JavaScript, etc.) et de développement, ces éléments permettent de faciliter le positionnement SEO du site en fonction d’une série d’éléments-clés déterminés, raison pour laquelle celles-ci doivent être insérées dans les textes.

Par ailleurs, il est important que le commerce électronique développe sur le site traduit un processus d’achat simple qui facilitera l’expérience du consommateur et à travers lequel on favorisera son engagement en faveur des marques et on fidélisera sa relation sur le long terme.

Enfin, il est indispensable que l’e-commerce offre dans sa version traduite des modalités de paiement adaptées au public auquel s’adresse ce site Web, non seulement dans la monnaie appropriée mais également au travers d’autres passerelles, lesquelles ne sont pas disponibles dans tous les pays.

 

Exemples de CMS d’E-commerce :

Exemples de contenus traduits de boutiques en ligne :

  • Prestashop
  • Wordpress – Woocommerce
  • Magento
  • Opencart
  • OsCommerce
  • Joomla – Virtuemart
  • Zen Cart
  • Jigoshop
  • Drupal Commerce
  • Informations
  • Descriptions
  • Fiche et catalogues de produits
  • Images, vidéos et autres matériels multimédias
  • Graphiques et tableaux
  • PDF et présentations
  • Modules et passerelles de paiement
  • Méthodes et tableaux d’envoi
  • Notices
  • Comparatifs
  • Post de blog

 

Plus d’infos :