Traductions dans le domaine de l'écologie et de l'environnement

Traductions dans le domaine de l'écologie et de l'environnement

La protection de l'environnement et l'écologie sont des sujets plus anciens qu'il y paraît. Déjà dans la Rome antique, on se plaignait de la pollution atmosphérique, de l'artificialisation des berges et de l'exploitation des ressources minières. Mais pendant longtemps, la protection de l'environnement ne servait qu'à préserver les ressources pour les plus fortunés. Ainsi, en Angleterre, des forêts étaient déclarées zones interdites pour protéger du braconnage le gibier sauvage de la noblesse. Le bois nécessaire à la construction navale a également été protégé par de nombreux souverains contre les accès non autorisés. La protection de la nature et de l'environnement dans sa version moderne apparaît pour la première fois dans un journal New-Yorkais en 1899, car à l'époque, on était déjà conscient du fait que l'air ne devait pas être trop pollué par la poussière de charbon et que plusieurs territoires méritaient une protection particulière. Aujourd'hui, la politique environnementale et l'écologie font partie intégrante du paysage social de nombreux états et jouent un rôle déterminant dans les projets de construction, de même que dans la production de denrées alimentaires et d'autres biens. La mondialisation offre de nombreuses possibilités, mais elle pose également des défis, car la pollution de l'air et de l'eau ne s'arrête pas aux frontières. Une communication valorisante au-delà des frontières et sur tous les continents est un outil important, car l'éducation et l'information sont à la base du changement.

 

Les traductions portent la protection de l'environnement et l'écologie au-delà des frontières.

La politique environnementale de l'UE poursuit différents objectifs et encourage la coopération à tous les niveaux. Dès 1972, les représentants des gouvernements des pays se sont réunis pour convenir des premières tâches communes d'une politique européenne de l'environnement. Dans les régions frontalières, les décisions et les mesures en matière de construction ont souvent un impact direct sur le pays voisin. Mais les problèmes que connaissent des pays lointains peuvent également avoir des répercussions sur l'humanité tout entière. Tchernobyl ou Fukushima ne sont que deux exemples connus d'enjeu mondial qui ne sont toujours pas reconnus de la même manière par tous les pays.

L'information est un concept clé pour l'écologie, et la politique environnementale de chaque pays affecte tous les individus de la même manière. Une communication aussi souple et respectueuse que possible est considérée à l'échelle internationale comme déterminante pour les décisions importantes et les traducteurs professionnels apportent une contribution majeure dans ce domaine. Les études environnementales, la mesure des polluants, les développements en matière de santé publique et d'autres arguments permettent aux écologistes et aux défenseurs de l'environnement de défendre leurs points de vue dans leur langue, et les brochures d'information et dépliants en plusieurs langues sensibilisent davantage toutes les sociétés. En même temps, les contrats qui définissent les droits et obligations de chacun aident à respecter les normes et à développer de nouvelles démarches. Les bureaux de traduction accompagnent les négociations dans les différentes tables rondes, et les traducteurs spécialisés dans le droit des contrats apportent également, par la justesse de leurs travaux, leur pierre à l'édifice de la protection des milieux naturels.